Fun facts, Histoire de la semaine, Nos bêtes et nous

La ronronthérapie pour mieux apprendre

 

Voici une histoire qui j’espère en inspirera d’autres ! Il y en a qui travaillent avec leur animal, alors pourquoi ne pas être entouré d’animaux dès l’école ?

C’est le pari qu’a fait une école dans le Vaucluse. Candide est une école privée, accueillant des élèves du CP à la 3ème, et qui propose un modèle d’éducation différent du système traditionnel : des petites classes, pas de prise de notes pendant le cours, pas de contrôle…L’écoute des élèves et leur bien-être est la priorité, d’où l’idée de la directrice Michèle Bourton, d’utiliser la ronronthérapie pour réduire l’anxiété chez ses élèves.

Il a été démontré scientifiquement que les ronronnements des chats ont un effet apaisant : les basses fréquences (en 20 et 50 Hz) agissent sur le cerveau et déclenchent la production de sérotonine, « l’hormone du bonheur ».

C’est ainsi que l’on peut voir une dizaine de chats se promener dans les couloirs, faire leur sieste sur les bureaux du professeur, se faire câliner par les élèves. Et les élèves sont plus calmes, plus souriants, plus concentrés. Certes, les chats peuvent contribuer à cela, mais bien sûr c’est tout ce système privilégié qui est un facteur de réussite pour les enfants, système malheureusement pas accessible à tous.

Et vous, qu’en pensez-vous ? seriez-vous prêts à faire cette expérience avec vos enfants ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.