Comprendre nos bêtes, Nos bêtes et nous

7 choses que les gens font et que les chiens détestent

 

 

Nous aimons nos chiens et nous les considérons comme un membre de la famille. Mais cela ne signifie pas qu’ils apprécient tout ce que nous aimons. En tant que « parents » responsables, il est important d’apprendre le langage de nos amis à quatre pattes et de communiquer d’une manière qu’ils peuvent comprendre et suivre facilement.

Ainsi, faites attentions à la réaction de votre chien dans les situations suivantes :

1.       Lorsque des étrangers le caressent

Mettez-vous une seconde à la place de votre chien et imaginez votre réaction si un inconnu venait vers vous et vous faisait un énorme câlin, comme ça. Vous vous sentiriez probablement menacé, mal à l’aise, alarmé. Les chiens n’expriment pas leur affection de la même manière que les humains. Certains tolèrent les câlins, mais la plupart n’aiment pas, et ils n’expriment pas leur affection de cette manière. En effet, beaucoup se sentent menacés et sont  effrayés lorsque cela leur arrive, même lorsqu’ils sont câlinés par des personnes qu’ils connaissent et qu’ils aiment.

Apprenez à reconnaître les signes d’inconfort de votre chien : s’il essaye de se dégager par exemple, cela signifie qu’il n’est pas à l’aise avec ce câlin.

2.       Lorsque qu’on lui caresse la tête

De la même manière, comme vous n’aimeriez probablement pas qu’un complet étranger vienne vers vous, vous attrape le visage et caresse votre tête, les chiens n’aiment pas non plus. Comme pour les câlins, cela peut les faire se sentir menacés. Après avoir demandé à son maître si vous pouvez caresser son chien, il est toujours mieux de le laisser vous saluer en premier. Et une fois que c’est fait, la plupart préfèrent qu’on leur gratte le poitrail plutôt qu’une caresse sur la tête : le sentiment de domination est bien moindre lorsqu’on les atteint par-dessous que par-dessus.

3.       Lorsqu’on le regarde droit dans les yeux

Regarder un chien dans les yeux, surtout quand on ne le connaît pas, ne crée en aucun cas une connexion avec lui. A la place, cela les fait se sentir menacés. Ils peuvent voir cela comme un signe de domination et évitent alors votre regard. Si vous remarquez cela, cela signifie que vous devez arrêter de les regarder droit dans les yeux, car ils sont mal à l’aise. A l’inverse, vous créerez un lien de confiance en regardant sur le côté et en observant la manière dont ils répondent. Cela vous dira tout ce dont vous avez besoin pour connaître leur niveau de confort.

4.       Lorsqu’on ne lui fournit pas un cadre ou une routine

Les chiens ont besoin d’un comportement constant et cohérent. Imposer des règles à votre chien et les appliquer ne signifie pas que vous êtes méchant avec votre chien, au contraire, le faire c’est montrer que vous l’aimez et que vous voulez l’aider à se sentir bien. Les chiens sont confus et frustrés lorsqu’une règle est appliquée dans une situation mais pas dans une autre. Par exemple ils ne comprennent pas pourquoi ils sont récompensés s’ils vous sautent dessus quand vous revenez de voyage, mais qu’à l’inverse ils sont grondés s’ils le font quand vous allez au travail. Lorsqu’ils sont déconcertés, les chiens ne savent pas quoi faire, et par conséquent n’osent plus rien faire et se renferment sur eux. Malheureusement, ce comportement est souvent vu comme un bon comportement par les maîtres. En réalité, c’est un comportement qui illustre sa désorientation, et il vaut mieux avoir un chien qui comprend les règles et est guidé pour faire les bons choix.

5. Lorsqu’on colle sa tête à la sienne

 C’est également un moyen pour les humains d’exprimer leur affection, mais ce n’est pas ainsi que le font les chiens. Encore une fois cela les rend tendus et mal à l’aise. Veillez à décrypter leur comportement et n’oubliez pas qu’ils n’aiment pas forcément ce que nous aimons, et ne s’expriment pas de la même manière. Il faut savoir les aimer à leur manière.

 

6. Lorsqu’on ne lui laisse pas le temps de sentir son environnement

 L’odorat est un vrai mode de communication pour le chien. Lorsqu’un chien renifle les buissons dans un nouvel environnement, c’est pour se tenir au courant de qui est passé avant eux. La promenade doit être faite pour marcher et faire de l’exercice, mais aussi pour leur laisser le temps de sentir leur environnement. Leur odorat leur permet aussi de savoir si l’endroit où ils sont est sûr pour eux.

 

7. Lorsqu’on l’emmène dans des endroits bruyants

 Nous avons l’habitude d’emmener nos chiens dans notre monde d’humains en lui demandant de s’adapter. Certains le font, mais la plupart n’y parviennent pas. Quand les chiens n’arrivent pas à connaître la source d’un son pour déterminer s’il est sûr, ils se mettent à développer de l’anxiété et parfois des problèmes de santé.

Bon à savoir : les humains entendent des sons compris entre 20 et 20 000 Hz, alors que les chiens entendent à des fréquences deux fois plus hautes, parfois jusqu’à 55 000 Hz. Donc même si de plus en plus d’endroits acceptent les chiens, il reste que ces endroits sont faits pour les humains, et ne sont pas toujours compatibles avec les oreilles sensibles de nos toutous. Si vous l’amenez dans un tel endroit, surveillez bien son langage corporel pour vérifier s’il est à l’aise ou pas.

 

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà remarqué ce type de comportement chez votre chien ? A quelle occasion ?

Source: https://www.care2.com/greenliving/7-things-people-do-that-dogs-hate.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.