Bien les nourrir, Prendre soin de nos bêtes

Prendre soin de son chien (3/5) – Les besoins nutritionnels

 

 

Le troisième article de la série « Prendre soin de son chien » est enfin en ligne!

Votre chien est un nouveau membre de la famille et vous devrez lui prodiguer tous les soins nécessaires afin de nouer une relation de confiance et d’amour entre vous.
Le but de cette série d’articles est de faire prendre conscience de la responsabilité que la possession d’un animal de compagnie (et a fortiori d’un chien) implique. Avant de prendre une telle décision il est important de se renseigner sur la façon d’en prendre soin : vous devrez fournir à votre animal tout ce dont il a besoin, tant sur le plan physique qu’émotionnel. Cela passe par une nourriture saine, un abri et une maison sûre pour lui. Et cela signifie également que vous devrez vous assurer du bonheur de votre chien en prenant le temps de jouer avec lui, lui faire faire de l’exercice, et le stimuler intellectuellement.

La nourriture est un sujet très important, et vous trouverez déjà des articles sur ce thème comme par exemple la prise de poids chez nos compagnons (Prendre soin de nos bêtes => bien les nourrir)

  1. La qualité

Alimentation industrielle ou ménagère, le principal est de répondre aux besoins énergétiques de votre animal, à estimer en fonction de sa race, de son comportement, de son activité physique quotidienne… Vous pourrez vous assurer de cela en vérifiant les ingrédients utilisés : les deux premiers doivent être de la viande, et non des sous-produits animaux. Cela vous aidera à vérifier que la nourriture est bien riche en protéine, ce qui est primordial pour un carnivore.

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire : il pourra vous recommander une nourriture adaptée à votre chien (viande, vitamines…) à chaque moment de sa vie. Une autre solution pour être certain de ce que notre compagnon ingère, c’est de préparer soi-même ses repas : c’est pourquoi la tendance actuellement est au BARF (Biologically Appropriate Raw Food). En deux mots, cela consiste à se rapprocher le plus possible de la nourriture qu’un chien pourrait trouver dans la nature (viande crue, légumes, féculents…). C’est un excellent moyen d’apporter au chien tout ce dont il a besoin, à condition d’avoir des notions d’équilibre alimentaire pour éviter la moindre carence.

Dernière indication pouvant vous aider à déterminer la qualité d’un aliment : la digestibilité. Pour faire simple, c’est la différence entre la quantité de nourriture ingérée par votre chien, et la quantité d’excréments. Plus le taux de digestibilité est élevé, plus l’animal assimile les nutriments et plus la quantité de selles est faible.

     2. La quantité

La quantité de nourriture à donner dépend notamment de la race et du mode de vie de votre chien. Vous pouvez trouver des indications sur l’emballage des produits mais votre vétérinaire pourra aussi être de bon conseil. Évitez de donner à votre chien trop de friandises ou de lui faire goûter ce que vous mangez. Cela peut mener à une prise de poids ou à des problèmes de santé pour votre animal. Il y a même des aliments qui sont réellement dangereux pour sa santé, et notamment : le chocolat, l’avocat, le pain, les raisins, les oignons, le xylitol (un édulcorant non calorique).

En tous cas, je vous recommande de le récompenser avec des friandises uniquement lorsque vous jouez avec lui ou lui faites faire des exercices. Alors oui je sais, c’est un supplice quand il vous regarde avec ses petits yeux malheureux, mais tenez bon ! c’est pour son bien.

Et évidemment, n’oubliez pas de fournir de l’eau à votre chien ! comme pour nous, l’eau est vitale à sa survie. Votre chien doit donc avoir accès à un bol d’eau fraîche à tout moment (pour éviter qu’il ne boive une trop grande quantité d’eau en une fois). Si vous êtes dans une situation où vous ne pouvez pas l’abreuver, ce n’est pas grave tant que cela ne dure pas trop longtemps. Par exemple si vous êtes en voiture, profitez d’un arrêt sur une aire d’autoroute pour donner à votre chien une gamelle d’eau.

Dans tous les cas, il est recommandé de nourrir votre chien en deux fois : la première moitié de la ration quotidienne le matin, la seconde le soir.

     3. Le timing

Un point très important concerne le temps de repos : il est fortement recommandé de sortir votre chien environ trente minutes après le repas (le respect des horaires permettant de mettre en place une routine qui vous aidera à gérer les temps de sortie de votre chien), et surtout d’éviter de lui faire faire des exercices physiques intenses une heure avant et deux heures après le repas. Ceci afin de limiter les risques de torsion de l’estomac (ou SDTE – Syndrôme de Dilatation Torsion de l’Estomac) : c’est un phénomène de dilatation anormale de l’estomac due à une accumulation de gaz et de liquides, qui fait gonfler l’estomac. A cela peut s’ajouter une rotation du même estomac, c’est-à-dire qu’il peut se tordre et par conséquent se distendre davantage et aggraver les symptômes. Il s’agit d’une pathologie très grave, qui si elle n’est pas prise en charge dans les quelques heures suivant l’apparition des symptômes, peut tuer l’animal. Si vous observez les symptômes suivants : agitation ou au contraire abattement, stress, bave importante, abdomen gonflé, efforts infructueux pour vomir… Ne vous posez pas de question et courez chez votre vétérinaire. Il n’y a pas une seconde à perdre ! Les grands chiens sont généralement plus touchés mais toutes les races peuvent être concernées.

4 réflexions au sujet de “Prendre soin de son chien (3/5) – Les besoins nutritionnels”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.