Améliorer leur quotidien, Prendre soin de nos bêtes

Prendre soin de son chien (1/5) – Le toilettage

 

 

Voici le premier article de la série « Prendre soin de son chien ». Votre chien est un nouveau membre de la famille et vous devrez lui prodiguer tous les soins nécessaires afin de nouer une relation de confiance et d’amour entre vous.

Le but de cette série d’articles est de faire prendre conscience de la responsabilité que la possession d’un animal de compagnie (et a fortiori d’un chien) implique. Avant de prendre une telle décision il est important de se renseigner sur la façon d’en prendre soin : vous devrez fournir à votre animal tout ce dont il a besoin, tant sur le plan physique qu’émotionnel. Cela passe par une nourriture saine, un abri et une maison sûre pour lui. Et cela signifie également que vous devrez vous assurer du bonheur de votre chien en prenant le temps de jouer avec lui, lui faire faire de l’exercice, et le stimuler intellectuellement.

Concernant le toilettage de votre chien, il est possible (et souhaitable) de réaliser un certain nombre de gestes par vous-même. Un toiletteur ou même votre vétérinaire peut vous accompagner dans ces soins.

Tout d’abord, brossez votre chien. La fréquence de brossage varie selon la race du chien et la quantité de poils perdus. Brosser votre chien régulièrement aide à limiter la perte de poils et vous permet d’évaluer l’état de la peau de votre chien. L’objectif est de maintenir le pelage en bon état et sans nœuds. Pour cela il vous faudra peut-être utiliser un peigne en plus de la brosse. Si votre chien mue beaucoup, vous pouvez vous procurer un shampoing anti-mue (en vente dans les magasins spécialisés), à utiliser une fois par semaine jusqu’à ce que la perte de poils diminue.

En complément du brossage, il est important de garder le pelage de votre chien propre. Un pelage sale peut engendrer des infections de la peau, donc n’hésitez pas à laver votre chien avec un shampoing doux s’il devient trop sale. La plupart des toutous n’ont pas besoin de plus d’un bain par mois, mais cela dépend bien sûr de sa race et de son activité. Si les poils de votre chien deviennent plus longs avec le temps, vous aurez besoin de l’emmener chez le toiletteur pour les couper. En effet, une fourrure trop longue peut irriter l’espace entre ses doigts, ou l’empêcher de voir correctement. Et en plus, il aura plus de risques de ramasser des débris (brindilles, gazon) ce qui peut créer une sensation inconfortable.

Enfin, coupez les ongles de votre chien, très important pour garder ses pattes en bon état. Soyez vigilants et gardez le coupe-ongles loin de la partie de l’ongle qui contient des nerfs et qui est douloureuse si on y touche. Sinon votre chien risque de ne plus se laisser faire la fois d’après ;-). N’étant pas un acte anodin, n’oubliez pas d’associer le soin des ongles avec une friandise ou une promenade pour le récompenser. Et si vous ne vous sentez pas capable de le faire, aucun problème : demandez de l’aide à un toiletteur ou à votre vétérinaire.

Et vous, quel type de soin prodiguez-vous à votre chien ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.