Fun facts

Comme un parfum de chaton

« Fourrure de chaton », « Haleine de chiot », « Nouveau né »… Autant de produits disponibles dans la ligne de fragances de la société américaine Demeter Fragance Library (DFL).

Comment ? Grâce à un procédé complexe de récupération, d’analyse et de reproduction des nombreuses molécules présentes dans le cou du chaton (pour le parfum « Kitten Fur » par exemple). Le directeur de DFL, monsieur Mark Crames aurait mis quinze ans à trouver le bon mélange, tout en respectant la contrainte de limitation du nombre de molécules que l’on peut mettre sur la peau.

Pourquoi ? Pour nous faire du bien ! Parce que ces odeurs ont pour bénéfice paraît-il de libérer de la dopamine, l’hormone du plaisir.

Il paraît que ces senteurs réveillent nos instincts de parents… Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.